Je rêve d’une école

où la classe serait un chapiteau

qui s’arrêterait chaque soir

dans les villages les plus perdus

dans le coeur des villes

ou près des étangs frais

Chacun y viendrait nous parler de son monde

Je rêve d’une école de fête

sans instituteurs, 

sans élèves

avec simplement de l’amitié

de la musique

des outils

des légumes

du café chaud pour les coeurs froids

des couleurs pour les enfants gris

une école de fête

avec des enfants tout plein

tous souriants

car ils auraient mis leur coeur

sur leur paume ouverte

et ils nous le donneraient

et vous l’accrocheriez

à votre boutonnière

et vous feriez l’échange du vôtre…

Oui, je rêve d’une école de rêve

Joseph Collignon

(Chanson pour la Gaume)